Page imprimee sur le site http://www.arbresetpaysagesdautan.fr , le 2017-09-23 02:40:17.
Vous êtes ici : > Accueil > Expérimenter > Lutte contre l’érosion

Lutte contre l’érosion

Le projet "Beauville en vert" a permis d’expérimenter différentes techniques de lutte contre l’érosion des talus sur la commune de Beauville. Ces techniques respectueuses de l’environnement s’avèrent aujourd’hui efficaces et durables.

Beauville a fait appel à Arbres et Paysages d’Autan pour l’aider à aménager la commune en respectant son caractère rural. Tous les habitants ont été sollicités pour répondre à un questionnaire permettant de recueillir leur vision du paysage et recenser les différents sites à aménager par des plantations d’essences locales, qu’ils soient publics ou privés.

La commune de Beauville avait également à faire face à des problèmes récurents d’érosion de talus en bord de parcelles agricoles. Leur effondrement, le comblement des fossées et les coulées de boues sur la voirie engendraient des dépenses importantes supportées par cette petite commune de 300 habitants. De plus, les élus, parfois eux-mêmes agriculteurs, avaient pris conscience de la "perte" de terre qui en découlait.

L’association a proposé d’appliquer aux talus de Beauville des techniques de génie végétal, habituellement mises en place pour maintenir les berges de cours d’eau :

  • Retalutage

Plantations sur talus avec du géotextileLes talus ont été reprofilés afin d’obtenir une pente inférieure à 45°. Les agriculteurs, conscients du problème à long terme, ont accepté de perdre un peu de terrain pour mettre en place ces techniques. Les travaux de reprofilage de talus ont été effectués par la DDE, partie prenante de ce projet et très intéressée par les résultats de cette expérimentation.

  • Création de terrasse

Création de terrasse sur un talus trop pentuLorsque la pente était trop importante ou le reprofilage impossible, une terrasse a été formée en milieu de talus. Elle permet de ralentir la vitesse de l’eau de ruissellement, favorise l’infiltration de l’eau et offre des conditions favorables à l’implantation de la végétation ligneuse.

  • Fascinage

Fascinage d'un talus à l'entrée du villageSur les talus trop hauts, un fascinage a été mis en place. Des pieux sont profondément plantés à mi-pente, à intervalle régulier. Des branchages frais sont ensuite tressés à travers ces pieux. La terre est ainsi mécaniquement maintenue, créant une terrasse.

Chaque fois, la plantation d’arbres et d’arbustes de pays adaptés a été associée à ces techniques. Les essences ont été choisies pour leurs systèmes racinaires fournis ou puissants, explorant des couches de sol différentes : le talus est maintenu efficacement et durablement.

Plusieurs techniques de paillages biodégradables ont été utilisées. Sur les talus reprofilés, des dalles en fibres de bois compactées ont été mises en place. Sur d’autres talus, un géotextile a été posé avant la plantation. En plus d’avoir toutes les fonctions "classiques" du paillage, ce tissu en fibres de bois aiguillettées permet de maintenir la terre le temps que la végétation prenne le relais.

Tout le monde a été mis à contribution pour la réalisation de ces ouvrages : les plantations ont été réalisées par les habitants, l’équipe municipale, et les bénévoles d’Arbres et Paysages d’Autan, encadrés par les salariés de l’association. Un chantier d’insertion a également participé au projet.

Le même talus à l'entrée du village quelques années après le fascinage : la végétation s'est bien installée et peut prendre le relais du tressage végétalDe nombreuses plantations ont été réalisées sur la commune, pour harmoniser les aménagements dans le village et mettre en valeur le patrimoine bâti : plantation de vignes, de pommiers et de poiriers de variétés anciennes le long du mur du cimetière, mise en valeur par des plantations de la bascule communale, de la croix, de la place, du puits, entrée du village soulignée par des plantations... . Certains habitants ont également accepté de planter des haies, des bosquets ou des fruitiers de variétés anciennes sur leur terrain, conscients du rôle qu’ils ont à jouer dans la préservation de la qualité du paysage de leur commune.

Depuis la réalisation de ce projet, ces aménagements anti-érosifs et le travail en collaboration avec les élus et les habitants sont le support de nombreuses sorties d’étudiants de troisième cycle de l’université Paul Sabatier de Toulouse, encadrés par l’association. La DDE y a également organisé des sorties pour ses techniciens.


A consulter :

PDF - 617.2 ko
Beauville, une commune où l’environnement est l’affaire de tous
PDF - 523.5 ko
"Beauville en vert"

Accueil | Plan du site | Contactez le webmaster
20 route de Ticaille - 31450 Ayguesvives - tél/fax 05 34 66 42 13
© 2007-2015 Arbres et Paysages d’Autan | Site hébergé par Le Pic