Page imprimee sur le site https://www.arbresetpaysagesdautan.fr , le 2018-12-10 12:23:54.
Vous êtes ici : > Accueil > Arbres, Haies, Paysages > Haies > Haie et protection du sol et de l’eau

Haie et protection du sol et de l’eau

Un maillage étroit de haies constitue un obstacle au vent et au ruissellement de surface. Les érosions éoliennes et hydriques sont ainsi réduites.

Protection des talus :

Les haies poussaient souvent sur des talus car ceux-ci ne pouvaient être utilisés à des fins de productions agricoles. Par souci de productivisme ou de « propreté », de nombreuses haies ont été arrachées des talus. Ces talus non protégés sont soumis à l’érosion et s’effondrent. Cela cause de nombreux dégâts, comme le comblement des fossés, coûteux à curer, et la perte de surfaces cultivables. L’érosion a aussi pour conséquence la perte de la couche superficielle du sol qui est la plus riche en matière organique.

Pour aller plus loin

Protection des berges :

L’absence de ripisylve au bord d’un cours d’eau peut avoir pour conséquence une fragilisation des berges.
L’effondrement de berges peut provoquer des innondations et une perte de terre arable. Ces désagréments exigent le curage des cours d’eau dont le coût se répercute sur les riverains et les habitants du secteur touché.

Pour mettre en place un ouvrage de génie végétal, les matériaux sont de deux sortes :
- des végétaux morts pour les pieux, les branchages et les planches,
- des végétaux vivants pour l’enherbement, les boutures et les plantations d’arbres et arbustes.

Plusieurs techniques existent :

le fascinage le tressage le tunnage

Les haies contribuent à l’amélioration de la qualité de l’eau en agissant comme filtre épurateur :

- Un filtre physique, car elles favorisent les dépôts de sédiments y compris le piégeage d’éléments toxiques tels que les métaux lourds, la rétention de matières en suspension, etc.

- Un filtre biologique, car elles sont le siège de dégradations biochimiques, d’absorption et de stockage de substances indésirables ou polluantes telles que les nitrates, phosphates, etc.


A consulter :

L’implantation végétale, une protection du sol et de l’eau
Le génie végétal, une solution durable contre l’effondrement des berges
La ripisylve : végétation des cours d’eau
Journal n°3
Journal n°5
Journal n°22

Accueil | Plan du site | Contactez le webmaster
20 route de Ticaille - 31450 Ayguesvives - tél/fax 05 34 66 42 13
© 2007-2015 Arbres et Paysages d’Autan | Site hébergé par Le Pic